Olympus Logo
Olympus LogoOlympus Logo

Tutoriel sur la recherche de défauts
3.1 Description générale des appareils de recherche de défauts

OmniScan MX2EPOCH 1000

Les appareils de recherche de défauts modernes sont de petits appareils portables à base de microprocesseurs convenant aussi bien à l’utilisation en usine que sur le terrain. Ils génèrent et affichent une forme d’onde ultrasons interprétée par un inspecteur formé, souvent à l’aide de logiciel d’analyse, pour situer et catégoriser les indications présentes dans la pièce. Ils comprennent généralement un émetteur-récepteur ultrasons, appareil et logiciel pour la capture et l’analyse du signal, affichage de la forme d’onde et un module d’enregistrement des données. S’il est vrai que des appareils de recherche de défauts analogiques sont toujours fabriqués, la plupart des appareils modernes utilisent un traitement numérique du signal pour une meilleure stabilité et une meilleure précision.

La partie d’émission-réception constitue la principale partie ultrasons de l’appareil de recherche de défauts. Elle fournit l’impulsion d’excitation qui actionne la sonde, et l’amplification et le filtrage des échos. Il est possible de contrôler l’amplitude, la forme et l’amortissement des impulsions afin d’optimiser la performance de la sonde, et de régler le gain de réception et la largeur de bande pour optimiser le ratio signal sur bruit.

Les appareils de recherche de défauts modernes captent généralement la forme d’ondes numériquement pour ensuite la mesurer et l’analyser. Une horloge ou une minuterie est utilisé pour synchroniser les impulsions de la sonde et permettre l’étalonnage de la distance. Le traitement du signal peut être aussi simple que la génération de l’image de la forme d’ondes affichant l’amplitude du signal en fonction du temps sur une échelle de mesure étalonnée ou aussi complexe que les algorithmes de traitement numérique sophistiqués qui comprennent la correction amplitude-distance et les calculs trigonométriques des trajets sonores angulaires. Des portes d’alarmes sont souvent utilisées pour contrôler les niveaux des signaux à des points sélectionnés dans le train d’ondes pour indiquer les échos des indications.

L’écran peut être à cristaux liquides, électroluminescent ou, dans les modèles plus anciens, CRT. Il est normalement étalonné en unités de profondeur ou de distance. Vous pouvez utiliser des écrans en couleurs pour faciliter l’interprétation de l’image.

Vous pouvez utiliser des enregistreurs de données pour l’enregistrement de toute l’information sur la configuration et la forme d’ondes associées à chaque inspection, si cette information est nécessaire aux fins de documentation, ou de l’information choisie comme l’amplitude de l’écho, les mesures de profondeur ou de distance, et la présence ou l’absence de conditions d’alarme.

Schéma synoptique des appareils de recherche de défautsTutoriel sur la recherche de défauts Chapitre suivant
Sorry, this page is not available in your country